SARL Domaine de Peyra

Rue Montfoulhoux

63800 Saint Georges sur Allier

06 15 74 60 94

stephane@peyra.mine.nu

Le domaine de Peyra est une société commerciale, qui achète des raisins, ceux de trois personnes, Boris Garnier, ouvrier du domaine, Jean Maupertuis ancien associé du gaec du Domaine de Peyra, et de Stéphane Majeune, gérant de la société. Le domaine vinifie environ 300 hl de vin, essentiellement en gamay, essentiellement en rouge. Il est situé au coeur de l'Auvergne en plein Puy de Dôme, sur les côtes de l'Allier, les côteaux de la Limagne. Les terroirs argilo-calcaires partiellement influencés par des gravats de basalte, lié au volcanisme de la région amène des notes pleines d'épices, de minéralité dans les vins du domaine. Le domaine vinifie tous ses vins sans intervention, sans chimie, les raisins sont récoltés manuellement, avec un tri important, ils sont tous le plus mûr possible et le plus sains possible. Le domaine essaie de travailler terroir par terroir, ce qui explique un nombre important de cuvées. La description ne serait pas totale, si on ne parlait pas de la volonté du domaine de ne pas présenter ses vins aux agréments d'appellation. Les vins sont tous en Vin de Table et j'espère qu'ils racontent des histoires suffisemment particulières pour n'exprimer que ce qu'ils sont.

Petit historique du domaine :

Le domaine s'est créé en 2000 par l'association de trois personnes, constituant un gaec société agricole. Il exploitait 12 hectares de vignes, en reconversion vers l'agriculture biologique depuis 2002. Le gaec s'est dissocié à la veille de la récolte 2004, et n'est plus constitué que de Stéphane Majeune. Il s'est donc transformé en S.A.R.L. pour la continuité de l'aventure. Le domaine ne s'occupe plus que de ramasser les raisins et de tout le processus de leur transformation et de leur commercialisation. D'un autre côté, je suis producteur d'une part importante des raisins qui sont transformé par la S.A.R.L.

Aujourd'hui, le domaine commercialise deux millésimes, le 2004 et le 2005, qui sont assez différents : le premier est un millésime tardif de petite maturité, s'exprimant plus sur les notions de terroirs, de minéralité, alors que 2005 est plus dense, à forte maturité de tanins, et à l'extraction plus importante (en effet les couleurs sont plus prononcées, et la tenue en bouche est plus importante) en un mot c'est plus un vin de repas, alors que 2004 reste un vin de comptoir, de soif.

Quelques mots sur les différentes cuvées disponible :

Sarliève 2004 vdt :

Crepuscule 2004 vdt :

Vieilles Vignes 2004 vdt :

SG 2004 vdt :

Les autres cuvées de 2004 sont plus disponibles : le cor en continu, les puys, la roche, 9.47, quelques rosés sont à découvrir dans un proche avenir.

Puys 2005 vdt :

Caillasse 2005 vdt :

Les autres cuvées de 2005 sont encore en élevage, elles seront moins nombreuses que par le passé : crepuscule, vieilles vignes, Antoine (hommage au père). Seul 10.62 est épuisée. Un peu de blanc (chardonnay) : hespérides.

Et comme toute petite conversation, doit avoir une fin, l'avenir est pour demain, quelques idées sont en train de se mettre en place, une diminution du domaine semble se profiler. Conserver les deux où trois terroirs principaux, et faire moins de cuvées, être à l'écoute de tout ce petit monde qui gravite, grandit au milieu des parcelles sous nos pieds... alors à très bientôt !

valide xhtml_1_0 compteur w3c_valid_css w3c_valid_css

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Association S-prit © Tous droits résevés

Contact